L’alimentation et moi

L’alimentation et moi

Alimentation, nutrition, diététique, régime…

On distingue l’alimentation c’est-à-dire ce qu’on mange et boit et la façon dont on le fait, de la nutrition, qui décrit les mécanismes d’assimilation, de transformation et d’utilisation des aliments dans l’organisme.

La  diététique est la science de l’alimentation équilibrée, qui tient compte des besoins spécifiques de chacun, notamment dans les nombreuses maladies où l’on ne peut pas manger librement. Dans ces cas là, les personnes doivent suivre un régime particulier, parfois très strict, qui nécessite une collaboration étroite entre la personne malade, le médecin et la diététicienne.

A l’adolescence

C’est l’âge où les besoins nutritionnels sont les plus hauts de l’existence, pour permettre les transformations corporelles de la puberté et le pic de croissance : les ados doivent beaucoup manger ! Mais l’alimentation répond à bien d’autres besoins. On mange « ado », pour être avec ses copains et faire comme eux, parfois avec des excès qu’on peut qualifier de performance (!), excès qui peuvent aussi concerner les boissons sucrées (jus de fruits, boissons gazeuses…) ou alcoolisées.

Les habitudes et les plaisirs alimentaires des adolescents s’inscrivent dans une société où l’offre de nourriture est partout, dans les rues, le métro … à toute heure on est sollicité par des bonnes odeurs de boulangerie, de pizza ou de viande grillée. On perd souvent la relation entre la faim et l’alimentation, on peut manger seulement pour être avec les autres, ou parce qu’on s’ennuie, ou pour compenser toute sorte de sentiments désagréables : colère, tristesse, frustration… A l’inverse, le culte de la minceur et du fitness conduit beaucoup d’adolescents  (et d’adultes) à faire des régimes et à se restreindre au plan alimentaire de façon plus ou moins rationnelle, avec des risques importants de carences nutritionnelles.

Ces dérèglements de l’alimentation aggravent souvent les problèmes de poids et peuvent conduire à de vrais troubles du comportement alimentaire, anorexie, boulimie…

Régimes diététiques particuliers

Pour les maladies qui nécessitent un régime, les contraintes sont multiples : non seulement on ne peut pas manger comme les autres ni choisir selon ses goûts, mais il faut souvent acheter des produits alimentaires particuliers, parfois de très mauvais goût, coûteux et qu’on ne trouve pas dans les circuits alimentaires « normaux ». Ces restrictions limitent l’intégration dans le groupe, ou conduisent au contraire les personnes à ne pas respecter le régime pour pouvoir vivre comme et avec les autres.

Les conseils d’une diététicienne dans ces maladies est essentielle : elle doit permettre de concilier au mieux les exigences de la maladie, la faisabilité du régime en pratique, et le souci de maintenir une vie sociale la plus proche de la normale.  Les changements dans ces différents domaines nécessitent des réajustements du régime au fil du temps. Les associations de patients peuvent aussi aider à connaitre des solutions adaptées !

ad’venir

Inauguration

AD'venir ouvre ses portes !



En savoir plus

Je vis avec une maladie chronique

Les jeunes en parlent !



En savoir plus

Je suis un professionnel de santé

Good2Go : 1er questionnaire d’aptitude à la transition validé en français !



En savoir plus
Contactez-nous