Mon corps, ma puberté

Mon corps, ma puberté

Mon corps c’est moi ! J’y retrouve ce que j’aime et ce que je n’aime pas, ce que les autres voient (ou que j’imagine qu’ils voient), et ce qu’ils ne voient pas.

C’est lui qui me fait vivre, ressentir les petits et les grands plaisirs, mais aussi des douleurs ou d’autres symptômes.

La puberté, c’est le corps de l’enfant qui change pour devenir une personne capable d’avoir des enfants grâce au développement des organes sexuels. C’est aussi la poussée de croissance, 20 à 25 cm pris en quelques années et le poids qui a presque doublé. Habituellement, la puberté commence entre 10 et 13 ans pour les filles, et entre 12 et 15 pour les garçons. Certaines maladies et certains traitements peuvent retarder ou perturber la puberté et la croissance, raison pour laquelle il faut bien les surveiller.

Pas évident d’être bien dans ce corps qui change, les résultats ne sont pas toujours comme on aurait voulu : le poids, la taille, la peau, l’acné, les poils, les règles… Il faut savoir en parler aux soignants, car beaucoup de ces « problèmes » n’en sont pas, ou se traitent facilement.

Mais la maladie, c’est parfois un corps qui trahit, qui ne peut pas faire certaines choses, qui fait mal, qui a des cicatrices visibles…

Le corps peut aussi être forcé, parfois dans le bon sens – progresser, se dépasser, réaliser un exploit, ou bien prendre des risques inutiles, jouer avec le danger, se faire du mal (accidents, risques, consommations) ou être forcé par quelqu’un d’autre.

Ce corps qu’on aime soigner, câliner et qu’on veut embellir (habits, maquillage, musculation, tatouages…), il faut en prendre soin : ce corps est précieux, c’est moi !

ad’venir

Inauguration

AD'venir ouvre ses portes !



En savoir plus

Je vis avec une maladie chronique

Les jeunes en parlent !



En savoir plus

Je suis un professionnel de santé

Good2Go : 1er questionnaire d’aptitude à la transition validé en français !



En savoir plus
Contactez-nous